Organiser les vacances d’été pour parents débutants

Avant, quand vous vouliez partir en vacances, vous vous arrangiez avec vos collègues de travail sur les dates et vous n’aviez plus qu’à choisir votre destination. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, vous avez un enfant scolarisé (ou, pire, plusieurs !), et si vous trouviez que jongler avec les 3 semaines de congés de l’assistante maternelle était compliqué, vous allez a-do-rer les deux mois de vacances scolaires…

Organiser les vacances d’été en 4 étapes

Etape 1 : déterminer les possibilités au travail

Usine qui ferme 3 semaines en août, collègues plus anciens qui sont prioritaires, projets à dates fixes… le travail est l’un des éléments les plus contraignants pour la gestion des congés. A voir donc en priorité.

Etape 2 : établir les modes de garde possibles

  • Les grands-parents

Vacances d'étéIncontestablement la solution vacances préférée des français pour leurs enfants, les papis et mamies sont souvent d’une grande aide, mais pas toujours. Eloignement, problèmes de santé, activité professionnelle, ou tout simplement allergie aux petits-enfants : nos parents ne peuvent pas toujours s’occuper de nos enfants. S’ils sont partants, vérifiez leurs disponibilités bien à l’avance.

  • La famille

Frères, sœurs, grands-parents encore jeunes, une tante restée célibataire qui adore vos enfants : des possibilités à ne pas écarter, du moment qu’ils aiment vos enfants et qu’ils sont prêts à s’en occuper pendant plusieurs jours. Disponibilités à vérifier tôt également.

  • La halte garderie

Autrement appelée multi-accueil, la halte-garderie de votre commune propose généralement des contrats d’été. Les jours et les horaires d’ouverture peuvent être assez contraignants pour des parents qui travaillent toute la semaine. Les réservations sont parfois ouvertes dès le mois d’avril : renseignez-vous tôt.

  • Le centre de loisirs

Anciennement centre aéré, le centre de loisirs accueille souvent les enfants à partir de 3 ans. Les horaires sont globalement plus souples que ceux de la garderie, et il est ouvert tous les jours. Il est bon de savoir qu’on y pratique de nombreuses activités, en particulier sportives, et qu’une semaine complète peut être assez fatigante pour les enfants les plus jeunes. Attention, les inscriptions sont généralement traitées par ordre d’arrivée, et le nombre de places n’est pas infini.

  • Les camps de vacances

vacances scolairesOrganisés par la mairie, l’entreprise, une association ou une société spécialisée, ils constituent une alternative intéressante au centre de loisirs. Accessibles en semaine complète à partir de 5 ans, ils favorisent la socialisation et la prise d’autonomie. En fonction du caractère des enfants, l’idée est plus ou moins bien accueillie. Avant 8 ans, trouver un petit copain ou une petite copine qui partira en même temps facilite grandement les choses. Dans les mairies, les camps possibles peuvent être annoncés dès mars, et il est rare que les inscriptions soient possibles après avril.

  • Les assistantes maternelles

Certaines assistantes maternelles se retrouvent très disponibles l’été car les parents prennent leurs vacances en décalé. Cela peut valoir le coup de prendre contact avec l’ancienne assistante maternelle de votre enfant pour savoir si elle peut le prendre.

  • L’alternance parentale

C’est aussi une option, qui ne favorise pas les vacances en famille au complet, mais qui se focalise plutôt sur le maintien de l’enfant à la maison. Elle consiste à conserver une semaine de vacances en commun, et le reste du temps chaque parent s’occupe de l’enfant pendant que l’autre travaille, et inversement.

Etape 3 : faire un planning prévisionnel

Une fois que les options possibles et les contraintes de dates vous sont connues, sortez votre calendrier et notez semaine par semaine le mode de garde de votre enfant. Prenez en compte leur âge et leur nombre pour, par exemple, limiter la durée d’éloignement des plus petits, ou ne pas demander aux grands-parents de s’occuper pendant 15 jours d’affilée de 3 jeunes bambins turbulents (cela peut paraître une bonne idée de prime abord, mais pensez qu’ils risquent de ne pas vouloir renouveler l’expérience l’année prochaine !).

Il est parfois nécessaire de séparer les fratries, et si cela vous chagrine un peu, sachez que cela peut avoir la vertu des les rapprocher ensuite.

Attention à bien prévoir les éventuels transports à organiser : vous ne pouvez pas vous dédoubler, pas question d’emmener 2 enfants à 2 endroits distants le même WE ! Le service Junior & Cie de la SNCF peut vous être utile pour faire voyager vos enfants seuls en train.

Revoyez tout le planning en détail avec votre conjoint (oui, on n’est jamais à l’abri d’une erreur de dates), et une fois que c’est validé, gardez-le bien et notez tout dans vos agendas.

Etape 4 : réserver dès que possible

Confirmer auprès des parents, effectuer les inscriptions nécessaires, réserver les transports : tout cela doit être fait au plus tôt, dans l’idéal avant la fin du mois d’avril si vous voulez éviter les mauvaises surprises.
Ce serait bête d’avoir un mode de garde mais aucun moyen de transport disponible !

Dernières recommandations

vacances d'étéMaintenant que vous connaissez les secrets du casse-tête parental que constituent les vacances d’été, il vous reste à tout prévoir pour que votre enfant se sente bien où qu’il aille, surtout s’il est jeune :

revue du programme des vacances avec lui, avec dans l’idéal inscription sur son calendrier mural personnel (des dessins font très bien l’affaire pour les plus jeunes),

– petit week-end quelques semaines avant chez les grands-parents ou la famille s’il ne les a pas vus depuis un moment,

– éventuellement 1/2 journée d’acclimatation à la garderie, chez l’assistante maternelle ou au centre de loisirs la semaine précédente,

– rappel de ce qu’il va se passer la semaine suivante quelques jours avant, puis chaque soir pour les plus petits,

– préparation de ses objets, doudous et photos préférés s’il y a séparation…

Et tout ce qui peut permettre à votre enfant de ne pas se sentir perdu dans un été parfois mouvementé !

Et… bonnes vacances, hein ! 😉

 

Par Carole Boutet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *