Tout savoir pour se baigner en toute sécurité

Quoi de plus plaisant, de plus relaxant que de se baigner en vacances, de profiter du soleil et de la fraicheur de l’eau ? Mais le milieu aquatique présente des dangers bien réels, surtout pour les non nageurs. Alors, pour éviter la noyade, adoptez certains réflexes indispensables et souvent méconnus.

Des accidents encore trop fréquents, et surtout évitables

Bien-sûr, nous sommes tous conscients des risques pour les enfants qui ne savent pas nager. Et pourtant, les chiffres font froid dans le dos !

  • L’institut de Veille Sanitaire nous alerte sur le fait que les enfants de moins de 6 ans représentent 15 % des décès par noyade accidentelle chaque année.
  • Selon l’INPES, un accident sur trois se déroule à la piscine, alors que les parents sont à moins de 20 mètres, mais occupés à faire autre chose.

Et les noyades ne sont pas seules en cause : l’hydrocution – qui se produit lors d’une différence trop forte de chaleur entre le moment où vous êtes au soleil et celui où vous rentrez dans l’eau – constitue l’autre cause de décès lors des baignades.

Avant la baignade, assurez-vous une sécurité optimale

Heureusement, pour pallier aux dangers et vous baigner en toute sécurité, il suffit d’appliquer quelques règles de bon sens. Les connaissez-vous ?

Dans un premieéviter la noyade enfantr temps, privilégiez les zones de baignade surveillées. Lorsqu’il n’y en a pas, le mieux est encore de se renseigner auprès des locaux : ils savent généralement où il ne faut pas aller.

Avant de partir vous baigner, nous vous conseillons d’adopter un réflexe simple : consulter la météo. En cas de prévisions d’intempéries ou de vent fort, redoublez de prudence ! A la plage, fiez-vous à la couleur du drapeau pour minimiser les dangers.

Adoptez quelques réflexes essentiels pour éviter la noyade

  • Ne laissez jamais votre enfant seul et ne le quittez pas du regard, même s’il a pied : il suffit de 20 centimètres d’eau pour se noyer.
  • Désignez une seule personne chargée de la surveillance des petits sur une période donnée. A plusieurs, le risque est de penser que quelqu’un d’autre est vigilant et que plus personne ne surveille !
  • Lors de fortes chaleurs, il est préconisé de se baigner régulièrement tout en entrant progressivement dans l’eau pour éviter les risques d’hydrocution.
  • Pour vos bouts de choux en bas âge qui ne savent pas encore nager, n’oubliez pas les brassards adaptés à leur poids.
  • Et pour encore plus de sécurité, vous pouvez préparer un téléphone portable avec les numéros d’urgence : la rapidité de réaction est cruciale en cas de problème.

Assurer sa sécurité, c’est aussi savoir quand il faut éviter de se baigner

Si la zone n’est pas surveillée, que vous ne trouvez pas d’informations sur le lieu de baignade, ou que la qualité de l’eau est mauvaise (Le label Pavillon bleu recense les endroits où la qualité environnementale est la meilleure), il est plus prudent de changer de site pour éviter tout risque de noyade.

Quand vous êtes responsable de plus de 2 enfants non nageurs, ayez la sagesse d’attendre la présence d’un autre adulte : assurerbaignade enfant sécurité leur sécurité seul(e) serait un pari bien risqué !

Sur les zones surveillées et sécurisées, évitez de vous baigner si vous vous sentez fatigués, si vous avez consommé de l’alcool ou ressentez un quelconque trouble physique. L’eau et le soleil intensifient les efforts à fournir, alors mieux vaut vous reposer. Enfin, après un orage, l’eau étant beaucoup plus polluée, profitez-en pour essayer d’autres activités de plein air en attendant un retour à la normale.

Et si vous voyez un parent plongé dans sa revue pendant que ses petits se baignent, pourquoi ne pas partager avec lui vos connaissances ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.