Faire de votre enfant un voyageur né

Voyager et se déplacer en général avec un jeune enfant est loin d’être insurmontable. Néanmoins, en prenant certaines habitudes nous sommes loin de réaliser qu’elles peuvent conditionner nos futures vacances ! 

Les 5 règles d’or pour faciliter le voyage et les vacances avec un enfant

  Le faire manger tiède dès que possible

Non, ce n’est pas de la maltraitance ! Les maternités sont de plus en plus nombreuses à ne pas chauffer le lait pour les biberons. La plupart des formules de lait maternisé sont maintenant conçues pour être préparées avec de l’eau à température ambiante. Ce n’est pas une bonne nouvelle ça ? Après toutes ces générations de parents quinourriture bébé en voyage ont cherché fébrilement un endroit où réchauffer le biberon en voyage ! Donc si ce n’est pas indispensable (les laits épaissis et anti régurgitation nécessitent souvent d’être chauffés), vous pouvez habituer votre bébé au lait à température ambiante dès les premiers biberons. Pendant un sevrage, il faudra peut-être baisser progressivement la température, car votre bébé aura connu le lait chaud de maman.

Quand on passe au solide, servir régulièrement des plats froids peut également être utile, même en hiver. Ainsi, lorsque votre enfant aura faim loin de tout matériel électrique, il n’y aura pas de drame. Des plats pour bébés qui se mangent facilement froids :

  • la purée de carottes, de petits pois, de courgettes,
  • les plats de semoule au lait infantile (ou à tout autre lait),
  • les pâtes bolognaise hachées menu.

Et puis, si junior doit faire un repas exclusivement sucré de temps en temps, ce n’est pas un drame : la banane est très saine.

  Choisir des compagnons de lit discrets

Un enfant qui a l’habitude de dormir avec son panda géant en peluche, c’est mignon. Mais si vous voulez pouvoir le faire dormir à l’extérieur aisément ce n’est peut-être pas le meilleur choix. Pour être mobiles, ne laissez pas vos enfant s’habituer à partager leur sommeil avec des petits amis encombrants, ou avec 12 peluches toutes absolument indispensables. Nous, on dit ça, c’est pour vous…

  Instaurer un rituel de couchage portable

voyage avec enfantLes rituels du coucher sont rassurants pour les bébés, qui aiment les habitudes. Ils peuvent prendre des formes diverses d’une famille à l’autre, le principal étant que votre enfant s’endorme sereinement. Si vous ne comptez pas passer absolument toutes vos nuits chez vous pendant les 3 premières années de junior, peut-être devriez-vous éviter la grosse boîte à musique qui pèse 2 kilos, les 3 histoires de 30 minutes en tout, le fauteuil fétiche : autant de repères pas faciles à transposer à l’extérieur, pensez-y !

  Eviter le silence pendant l’endormissement

C’est un fait, les bébés s’endorment à des heures où nous, adultes, ne dormons naturellement pas (du moins en général !). Il est donc logique qu’il y ait un peu de bruit au moment du coucher : conversations, télévision, musique, jeux d’autres enfants… Cela n’empêche en rien un bébé de s’endormir s’il y est habitué. Au contraire même : les sociologues ont constaté que le bébé humain a besoin de présence pour être rassuré. Pensez que pendant des millénaires, nos nourrissons se sont endormis dans la pièce commune avec toute la famille.

Si vous êtes une famille très calme, ou un parent solo avec un seul enfant, vivre dans le silence peut être compliqué à gérer le jour où vous allez être en visite dans votre famille, ou en vacances dans un lieu un peu animé. Pour que votre enfant puisse s’adapter facilement à un autre environnement, ne chuchotez pas, mettez régulièrement de la musique ou la télé à un niveau sonore raisonnable, ne fermez pas les portes : vous préparerez votre enfant à la vie à l’extérieur sans le priver de sommeil réparateur.

  Bouger dès les premiers mois

Plus votre enfant sera âgé pour son premier endormissement en dehors de la maison, plus il aura de risques d’en être perturbé. Les 6 premiers mois, un bébé se rend moins compte de ce qui l’entoure, il n’est donc pas indispensable de bouger avec lui aussi tôt (mais si vous le faites cela ne le perturbera pas, du moment qu’il est avec vous). En revanche, commencer à dormir ailleurs que chez vous avant les 1 an de bébé semble préférable pour l’habituer.

On entend souvent que les bébés ne se souviennent de rien. Et pourtant, si vous en discutez autour de vous, vous constaterez que les parents qui ont bougé assez tôt n’ont généralement pas de problème d’adaptation avec leur enfant ; alors que ceux qui ont commencé à faire des escapades vers les 18 mois ou 2 ans du bébé sont en moyenne confrontés à plus de difficultés. Si vous en avez la possibilité, commencez à dîner chez des amis (avec bébé qui dormira dans une chambre), faire des week-ends ou des petits voyages assez tôt.

Et vous, comment se sont passées vos premières escapades avec bébé ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *