Comment continuer à faire les activités qu’on aime

Avant les enfants, vos vacances rimaient souvent avec visites, découverte et culture. Mais ça, c’était avant. Et si vous n’étiez pas obligés de renoncer à vos activités préférées ? On en parle…

 

Les loisirs de vacances : ensemble ou séparés ?

activités vacancesIl y aura toujours les contre et les pour les clubs enfants en vacances : certains avançant que les vacances sont faites pour passer du temps ensemble, d’autres que les parents ont besoin aussi de se retrouver à deux. Il est vrai que le club enfants de vacances peut être une bonne option pour se ménager des sorties et visites entre adultes, sans pour autant y confier ses enfants toute la semaine. De nombreuses familles y ont recours 2 ou 3 demi journées dans leur séjour : un compromis qui peut être intéressant pour que chacun en profite à son rythme. 

A lire aussi : Que faire en famille pendant les vacances ?

 

Le contrat de réciprocité : simple et efficace

Très tôt, les enfants intègrent la notion de réciprocité. Le « tu prêtes un jouet au copain et lui t’en prête un également en échange » est compréhensible et acceptable par la plupart des petits dès 2 ans. C’est cette faculté d’échange qui peut être la clé de vacances très satisfaisantes pour tous. Voici les différentes étapes du « contrat de réciprocité » pour les activités de vacances :

Avant le départ en vacances, vous expliquez aux enfants que vous allez passer de bons moments ensemble, et que certaines activités seront choisies pour les enfants tandis que d’autres seront choisies pour les parents.

L’astuce : s’ils sont normalement constitués et en âge de raisonner, il est probable que vos enfants vous répondent que vos activités pour les parents sont « nulles » (oui, l’enfant ne connaît pas la demi-mesure). Vous pouvez alors leur expliquer que certaines des activités que vous choisissez POUR eux ne vous passionnent pas non plus, en donnant plusieurs exemples de sorties et loisirs qu’en bon parent vous organisez avec eux mais qui sont, disons-le, un peu ennuyeux.

activité enfantLe 1er jour, vous commencez par faire une activité plutôt pour les enfants. Et là, c’est l’occasion de les préparer : précisez bien que c’est une activité choisie pour eux, demandez-leur de vous assurer qu’elle leur plaît, et rappelez qu’il y aura des activités pour vous aussi pendant les vacances.

La veille d’une activité plutôt adultes, commencez à en parler, à dire pourquoi ça vous plaît, et à expliquer également ce qui peut plaire aux enfants. Vendez-leur la sortie, sans en faire des tonnes non plus pour qu’ils ne soient pas déçus.

Au moment du départ, n’hésitez pas à faire un nouveau petit brief, à expliquer éventuellement les contraintes liées (pas de cris, ne pas toucher à tout dans un musée…) et… à commencer à parler de la prochaine activité pour les enfants. Cela ne peut pas faire de mal de renforcer leur motivation !

Enfin, pendant votre loisir en famille, vous devrez peut-être faire quelques efforts pour intéresser les enfants. L’idéal est d’avoir préparé la sortie pour justement voir sous quel angle elle peut les intéresser, ou de viser une prestation spéciale pour les familles avec un système de jeu ou une visite contée, par exemple. En cas de récriminations, parler de la prochaine activité enfants (qui déchire, si possible, hein !) sera votre atout majeur. Vous pouvez aussi emporter une réserve de bonbons : dans les situations difficiles, le chantage aux sucreries est autorisé en dernier ressort 😉 .

 

Choisissez bien les loisirs à faire ensemble en fonction de l’âge

Avant 4 ans, les enfants auront du mal à tenir un contrat de réciprocité. Profitez-en pour voir tout ce qui se fait en extérieur : villages, monuments, sites historiques… et pour faire de la randonnée pédestre ou à vélo ! visite musée familleQuand les petits atteignent 4 ans environ, vous allez pouvoir commencer à envisager la chose. Au début, on vous conseille de choisir une visite dont vous pouvez partir facilement, c’est plus sûr. Attention à la durée : si c’est trop long pour eux, malgré toute leur bonne volonté cela se finira en tension.

A titre indicatif, voici quelques durées de visites qui nous semblent envisageables, à moduler en fonction de la personnalité de votre enfant :

– 4 ans : 30 à 45 minutes

– 6 ans : 45 minutes à 1H

– 8 ans : 1H à 1H30

– 10 ans : jusqu’à 2H

L’astuce : la concentration et l’attention sont bien meilleures le matin (on nous l’a suffisamment répété avec la réforme des rythmes scolaires !) : à privilégier, surtout avec les plus jeunes.

 

Et si ça ne fonctionne pas…

Vous êtes bien placés pour savoir que l’éducation est une question de répétition ! Si les premiers essais sont rock’n roll, faites le point sur ce que vous pouvez améliorer, sur ce qui a posé problème, et ajustez votre organisation en conséquence. Appliquez le principe de réciprocité : ne faites pas d’activité spécifique pour les enfants le lendemain, pour marquer le fait qu’ils n’ont pas joué le jeu. Et recommencez ! 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *