Skip to content

A la chasse aux châtaignes !

Chataignes dans les mains d'un enfant

Les châtaigniers, ce n’est pas ce qui manque en France. Une forêt, un bois, un parc ou tout simplement un square : pas besoin de marcher des kilomètres pour en trouver. Ramasser des châtaignes est une activité comme on les aime : de plein air, ludique, qui fait participer les enfants et les rend fiers de ramener le repas à la maison eux-mêmes !

Comment les choisir ?

Les châtaignes fraîches se trouvent à partir d’octobre et jusqu’en février. Il faut attendre qu’elles tombent de l’arbre lorsqu’elles arrivent à maturité.

  • assurez-vous qu’elles soient bien pleines : trop légères et molles, elles sont vieilles donc moins bonnes,
  • les châtaignes les plus grosses ne sont pas les meilleures mais elles doivent être lourdes et brillantes,
  • faites particulièrement attention à ce qu’il n’y ait aucun trou, signe de vers.

Pour ne pas se piquer en les ramassant utilisez des bâtons pour les sortir de leur bogue, ou encore les pieds, en piétinant doucement de part et d’autre.

Au fait, quelle est la différence entre une châtaigne et un marron ?

La différence entre châtaigne et marron vient de leur taille. En effet, le marron est le fruit de certaines variétés de châtaigniers, et a pour particularité d’être plus gros qu’une châtaigne. Le marron possède une seule amande dans la bogue (coque), alors que la châtaigne en contient entre 2 et 5 dans la même cosse.

Et pour les préparer :

Les châtaignes se cuisinent de multiples façons, mais les enfants préfèrent les méthodes les plus simples et les plus rapides.

Nous vous conseillons :

  • La cuisson au four : pour des châtaignes grillées au four, incisez sur la partie bombée puis laissez-les cuire pendant 20 min à 220°C. Le petit secret : mettez un récipient d’eau à côté des châtaignes.
  • Dans de l’eau bouillante : incisez-les sur la partie bombée de la coque et ébouillantez-les pendant 45 minutes. Une cuillérée d’huile dans l’eau assouplira son écorce et vous facilitera l’épluchage. Cette cuisson est idéale pour en faire une purée ou une soupe.
  • Le meilleur à notre avis c’est la poêle percée de nos grands-parents ! Si vous n’en possédez pas, vos voisins, amis ou grands-parents pourront sûrement vous prêter la leur ! Incisez sur la partie bombée puis faites-les revenir pendant 15 à 20 min à feu vif.

Bon appétit !

Publié le 17 octobre 2012

Modifié le 2 octobre 2013

par Carole Boutet

3 Commentaires Poster un commentaire
  1. On peut faire aussi de la crème de marron ou des marrons glacés.C’est plus long. Mais quel régal! Rien à voir avec ce que l’on achète en commerce!
    Pour nous, l’automne est une saison qu’on apprécie beaucoup: on se balade et en même temps, on fait des cueillettes de mûres, noisettes, châtaignes. Et surtout les enfants sont très motivés pour se balader!

    octobre 2, 2013
    • Carole #

      Miam ! ça fait envie ! ;-)

      Carole, de Bouger en famille

      octobre 4, 2013
  2. J’adore !

    octobre 2, 2013

Commenter

Votre adresse e-mail n'est pas publiee.

Flux RSS de cet article