Dormir chez l’habitant avec ses enfants : les conseils de Marie Perarnau

Choisir un lieu de vacances qui plaira  et sera adapté aux petits comme aux grands peut s’avérer difficile. Dans son livre « Voyager avec ses enfants », Marie Perarnau vous propose de dormir chez l’habitant pour passer des belles vacances avec vos enfants dans un cadre accueillant. Extraits choisis :

Dormir chez l’habitant, qu’est-ce que c’est ?

maison chambre d'hôte2En fait, ce sont des chambres d’hôtes. Vous sélectionnez une chambre chez la personne qui va vous loger pour une ou plusieurs nuits et vous préparer un petit-déjeuner. La ou les chambres sont situées chez les habitants eux-mêmes ou dans des dépendances de leur maison. Elles doivent respecter des normes de qualité selon un classement établi.

Dormir chez l’habitant permet de découvrir sa destination de vacances d’une autre façon, avec une personne vivant à l’année dans la région ou la ville où l’on se trouve. Les hôtes sont avant tout là pour partager avec leurs invités et leur faire découvrir leur région.

Comment choisir ma chambre d’hôte ?

Vous pouvez facilement sélectionner une chambre d’hôte en France grâce au classement établi sur le même modèle que celui des gîtes.

Quelles sont les précautions à prendre pour s’assurer de passer de bonnes vacances ?

Dormir chez l’habitant peut être une vraie belle expérience à vivre avec ses enfants, mais il faut bien veiller à s’assurer de certains éléments :

  • L’hôte doit apprécier la compagnie des enfants,
  • famille petit dejL’hébergement doit être adapté aux petits : si vos chères têtes blondes cassent la moitié de la collection de hiboux en cristal de votre hôtesse, la bonne ambiance risque de s’en trouver compromise…
  • Votre enfant ne doit pas avoir de mal à dormir : s’il ne trouve pas le sommeil et passe la nuit à faire du bruit, il risque de déranger les hôtes, surtout si les chambres se trouvent dans la même maison que celle des propriétaires.

Les conseils de Marie Perarnau pour que tout se passe bien pendant votre séjour :

  • Vérifiez si le logement est adapté à votre famille. Il faut choisir une chambre familiale selon le nombre d’enfants ou bien des chambres communicantes pour que tous les membres de la tribu soient proches les uns des autres.
  • Prenez contact avec les hôtes potentiels par téléphone ou mail pour les prévenir de la composition de votre famille et pour savoir si le lieu convient.
  • Si vous partez à l’étranger, soyez davantage vigilants : n’hésitez pas à vérifier la localisation, les photos et les avis des clients précédents pour éviter les mauvaises surprises.

Malgré ces petites précautions à prendre, dormir chez l’habitant peut s’avérer être une solution vraiment sympa pour voyager avec ses enfants de façon un peu originale. Cependant, Marie Perarnau précise qu’il est tout de même plus facile d’utiliser ce système d’hébergement quand on a un ou deux enfants plutôt qu’avec une famille nombreuse !

 

Synthèse extraite du livre « Voyager avec ses enfants » de Marie Perarnau publié aux éditions du Rocher.

2 Commentaires

  • Nous étions de grands adeptes de la chambre d’hôtes lorsque nous étions encore qu’un couple. Ce weekend pour la première fois, nous avons testé avec Petit Chat et tout s’ est merveilleusement bien passé : notre hotesse avait ressorti le lit à barreaux de ses enfants pour notre bébé et la chaise haute du grenier. Et Petit Chat était ravi de voir les moutons et les vaches. Une belle expérience que nous renouvelerons prochainement !

  • Baptistin dit :

    Pour avoir utiliser la chambre d’hôtes à plusieurs reprises lors de déplacement pro, le service est impeccable, le prix est élevée. Le cohébergement plus sobre et plus familiale me convient. Malgré pour un petit séjour touristique, ce type de logement est parfait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.